Sarah Grandjean

Danseuse, performeuse, chorégraphe et pédagogue qui vit et travaille dans le Grand-Est en France.

Elle obtient un master en sociologie, anthropologie, art et culture à l’Université de Lorraine et se forme en parallèle en danse contemporaine au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz Métropole Gabriel-Pierné.
Elle entre ensuite en master à l’Institut Supérieur des Arts Chorégraphiques - Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles pour penser la danse et la création de manière hybride et transdisciplinaire.

Elle reçoit l’enseignement de la danse butô depuis 10 ans, notemment avec Gyohei Zaitzu, Camille Mutel et Imre Thormann.
Elle plonge régulièrement dans la pratique du clown et se forme actuellement à la fasciathérapie en lien avec le mouvement dansé.

Elle a collaboré avec le metteur en scène Stéphane Ghislain-Roussel. Travaillé pour l’association Bouche à Oreille à Metz. Rapidement dans son parcours, elle connecte la danse et les actions de médiation à travers divers projets en écoles, collèges et lycées.

Aujourd’hui, elle danse pour et avec les chorégraphes Maïté Alvarez, Aurélie Gandit de la compagnie Callicarpa, Claire Hurpeau de la compagnie Muutos et auprès de Jeanne Simone.
Elle participe en tant que clown, danseuse ou regard exterieur aux actions de la Straeto Company (EHPAD, hopitaux, rue...).


Avec demeure drue dont elle est co-fondatrice,  Sarah a conçu la pièce fleur et co-conçu les aperçues .  Elle y ouvre également son espace de recherche glute et intervient pour certains ateliers ou laboratoires. Elle y œuvre pour la vie associative et les questions de communication.