Nathalie Bonafé

Danseuse, chorégraphe, praticienne Feldenkrais et graphiste, Nathalie a étudié l’écriture scénique contemporaine à l’Université Lyon 2 et collaboré avec plusieurs troupes en France et en Belgique lors d’interventions performatives pour l’espace public et de créations chorégraphiques in situ.

Elle travaille régulièrement aux côtés d’adultes et d’enfants en situation de handicap ou en souffrance psychique en s’appuyant sur l’ensemble de ces disciplines.

De 2016 à 2018, elle a assisté Perrine Maurin pour la compagnie les patries imaginaires avec les créations de : décalages / paysages (2017) et le problème sans nom : être mère (2017) avec Marie Cambois ; ak 47 (2018) avec Gurshad Shaheman.

Depuis 2019, elle collabore avec la compagnie La Brèche - Aurélie Gandit comme assistante à la création d’étude pour le cantique des cantiques (2021) et intervenante pédagogique pour les gestes qui relient (2020).

Depuis 2020 pour demeure drue, Nathalie danse pour Fleur, a imaginé Mobil, construit Lichen, danse et chorégraphie les aperçues, intervient pour les ateliers de création et les laboratoires.

Elle oeuvre aux côtés de Cecile Heil pour les questions de développement et structuration de la compagnie.